Religions & Histoire n° 50
La magie dans l'Antiquité

N° 50 - Mai/Juin 2013

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

ISSN : 1772-7200

La magie est un sujet propice aux affabulations. Pourtant, tout comme la religion, elle constitue un objet d’études des plus sérieux. Pour l’Antiquité classique, les sources abondent: découvertes archéologiques, textes littéraires, peintures et sculptures, etc. Elles témoignent de l’importance du phénomène magique dans la société gréco-romaine. Qui pratiquait la magie? Quelles méthodes employait-on? Pourquoi ce recours aux forces naturelles et surnaturelles. Suscitant un faisceau d’interrogations, l’étude des croyances et pratiques magiques dans les mondes grec et romain permet d’aller au coeur des systèmes de pensée de l’époque. Un détour par le monde juif antique ouvrira une perspective nouvelle, à l’instar de l’aperçu final du devenir de la magie dans le contexte chrétien du Moyen Âge occidental.

Actualités

Dossier

Il était une fois la magie gréco-romaine
Les chamans grecs
Les thessaliennes, magiciennes mythiques ou historiques?
La magie dans l'Égypte hellenisée et romaine. Étude de deux papyrus magiques
La magie à la cour des Césars
La magie médicale à l'époque romaine impériale: entre magie "naturelle" et intervention divine
Les pierres qui soignent

Magie et superstition en Gaule romaine

Contrée des druides et du Tau gallicum, la Gaule conquise connaît une romanisation qui touche jusqu’aux croyances magiques. Bien que ce domaine soit d’ordinaire jugé peu ouvert aux changements, on observe en effet une rapide adaptation des pratiques gauloises à celles qui ont cours chez le vainqueur. Certains particularismes locaux subsistent toutefois, que l’archéologie nous permet de mieux comprendre.

Auteur : Michaël Martin

Magazine : Religions & Histoire n° 50 Page : 52-57

Peut-on parler de magie dans le judaïsme du Second Temple ?
La magie après l'Antiquité. Entretien avec Claude Lecouteux

Reportage

Focus

Long cours

Tribune libre