MONDES SENSIBLES

Une histoire sensorielle de l'œuvre d'art totale

Collectif

ÉDITIONS FATON
176 pages
100 illustrations
Format : 22 x 27 cm
Couverture souple à rabats

Date de parution : Juin.24
ISBN : 978-2-87844-371-4
Éditions Faton

Version

25,00 €

EN PRÉCOMMANDE : À PARAÎTRE EN JUIN 2024.

Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition Mondes sensibles : une histoire sensorielle de l’œuvre d’art totale au Musée International de la Parfumerie de Grasse, du 14 juin 2024 au 12 janvier 2025.

Pensé par Philipp Otto Runge à l’aube du xixe siècle et popularisé par Richard Wagner dans les années 1850, le concept d’art total (ou Gesamtkunstwerk) consiste à proposer une expérience réunissant les arts, mais aussi, comme plusieurs artistes l’ont envisagé, à interpeller l’ensemble du corps dans l’expérience artistique. Au cours de ses recherches sur l’olfaction, la théoricienne Sandra Barré observe une forme de retour à ce concept dans la création contemporaine. C’est ainsi que trois artistes français, Tiphaine Calmettes, Camille Correas et Florian Mermin, investissent le Musée International de la Parfumerie de Grasse pour proposer des expériences in situ où se mêlent vision, ouïe, olfaction, goût et toucher.

En outre, l’exemple de sept œuvres polysensorielles permet de considérer la présence de ces sensorialités tout au long de l’histoire de l’art total : les Métachories de Valentine de Saint-Point (1913), les études pour Le Mystère (1903-1915) d’Alexandre Scriabine et, pour la seconde partie du XXe siècle, les œuvres de Carolee Schneemann, de Lygia Clark, de Bill Viola, de Joseph Beuys et de Jean-Pierre Bertrand. Ces extraits d’histoire sont décrits par archives, habituellement disponibles par le prisme de la vue (protocoles, témoignages écrits, esquisses, recherches de l’artiste, articles de presse, photographies) ou, plus récemment, par celui de l’ouïe (vidéos, enregistrements sonores et archives radiophoniques majoritairement). Ici, l’odeur entre en jeu pour tenter, par reconstruction olfactive ou usage de matériaux odorants, d’ajouter une dimension sensorielle à l’archive et poser la question de ce que l’art envisage comme matière scientifique.

Des réflexions sont ainsi ouvertes sur de nouveaux moyens de conservation et sur la manière dont s’écrit l’histoire, et, a fortiori, celle de l’art.



Édition bilingue français/anglais

Vous aimerez aussi

LA POUDRE DE BEAUTÉ ET SES ÉCRINS

LA POUDRE DE BEAUTÉ ET SES ÉCRINS

Un siècle de poudriers (1880-1980)

25,00 €

Découvrir
LE KHÔL

LE KHÔL

Le secret d'un regard envoûtant venu d'Orient

10,00 €

Découvrir
CHARLES NÈGRE

CHARLES NÈGRE

Un artiste protéiforme

10,00 €

Découvrir
Leonetto Cappiello

Leonetto Cappiello

L'affiche et la parfumerie

10,00 €

Découvrir