Archéologia n° 620
Phéniciens, dernières découvertes

N° 620 - Mai.23

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

11,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

8,00 €

ISSN : 0570-6270

Dans ce numéro de mai 2023, Archéologia vous propose un grand dossier sur les Phéniciens. Découverts très tôt par l’archéologie, ils sont par bien des aspects fascinants ; ils conservent toujours néanmoins une part d’ombre et de mystère, que les dernières découvertes et études aident à éclaircir. À Rouen, le musée des Antiquités et celui des Beaux-Arts retracent la riche histoire des Normands au cœur du Moyen Âge, explorant le phénomène viking et la fondation du duché de Normandie, puis leur rayonnement dans les îles britanniques, en Sicile et jusqu’en Terre sainte. À Nîmes, c’est l’amphithéâtre (dit aussi Arènes) qui livre ses coulisses et ses secrets grâce à des fouilles menées en 2019 et 2020 dans les souterrains de l’édifice – où sont aussi apparues les traces d’un édifice primitif mal connu. Dans le département du Loiret, sur la commune de Sceaux-du-Gâtinais, se dressent les vestiges du sanctuaire gallo-romain d’Aquae Segetae. À l’horizon 2025, le musée Segeta s’y implantera et viendra contribuer à la valorisation de ce site archéologique, insoupçonné et inestimable. Sans oublier notre cahier spécial « Où irez-vous fouiller cet été ? », nos pages d’actualités sur les musées, les fouilles et la recherche, notre objet du mois, notre archéofolio et notre sélection d’ouvrages. En vous souhaitant de bonnes lectures !

Actualités

Articles

L'Objet du mois. Le mobilier néolithique de prestige et d'importation de Tuchenn Pol
Exposition. La Grande épopée des Normands
Dossier. Quoi de neuf sur les Phéniciens ?

Fouille du mois. Les coulisses secrètes de l'amphithéâtre de Nîmes

L’amphithéâtre de Nîmes est édifié au tout début du IIe siècle de notre ère. Il est l’un des derniers éléments majeurs connus du programme monumental de la ville gallo?romaine du Haut?Empire. Sa réalisation s’inscrit dans une période de diffusion à l’échelle provinciale de ce type d’édifice de spectacle, dont les concepteurs devaient être fortement influencés par le récent chantier de la capitale impériale, celui du Colisée, ou celui, plus proche et de peu antérieur, de l’amphithéâtre d’Arles. Des études et fouilles menées en 2019 et 2020 ont permis de mieux cerner ses coulisses souterraines et de questionner la présence d’un édifice antérieur à sa construction.

Auteur : Pellé Richard

Magazine : Archéologia n° 620 Page : 46-53

Visite. Dans les coulisses du site archéologique et du futur musée Segeta
Archéofolio. Le pouvoir du luxe

Vous aimerez aussi

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

Le corps féminin dans l'art préhistorique

49,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara (ancien tarif)

L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara (ancien tarif)

97,00 € 49,00 €

Découvrir
Le temps de la Préhistoire

Le temps de la Préhistoire

107,00 €

Découvrir